« Tailleur pour dames » au théâtre de Nogaro

tailleursiteSamedi 15 février à 21h, les baladins du Gabardan, troupe de théâtre amateur de Gabarret viendront présenter au théâtre de Nogaro la célèbre pièce comique de George Feydeau « Tailleur pour dames ».

De quoi s’agit-il ?

Le docteur Moulineaux s’est marié il y a six mois avec Yvonne. Mais il envisage d’entamer une liaison avec une de ses patientes, Suzanne Aubin. Celle-ci lui donne rendez-vous au bal, mais ne peut s’y rendre elle-même à cause de son mari. Ayant oublié sa clé, Moulineaux, qui s’est rendu-pour pour rien au rendez-vous, est obligé d’attendre le matin pour rentrer chez lui, espérant que sa femme dort encore, mais celle-ci s’est aperçue de son absence.

D’autre part, monsieur Aubin, le mari de Suzanne, entretient une liaison avec Rosa Pichenette, qui se trouve être une ancienne maîtresse de Moulineaux.

S’ajoutent à la liste des personnages un patient gaffeur, une belle-mère impérieuse, un valet flegmatique, des clientes de la couturière. Quelle couturière ? Vous le saurez en venant assister aux mésaventures de Moulineaux !

Les ingrédients du succès.

On reconnaît unanimement aujourd’hui le génie de Feydeau, qui était, il y a une quinzaine d’années encore, regardé avec un certain mépris. Cette première « grande » pièce, qu’il fit jouer en 1886 à l’âge de 24 ans, contient déjà tout ce qui allait assurer l’immense succès de ses vaudevilles auprès de ses contemporains, et auprès des spectateurs du vingt-et-unième siècle.

Comme on l’aura remarqué en lisant l’ébauche de résumé ci-dessus, l’intrigue est complexe, et demande un effort de compréhension, effort qui participe au plaisir du spectateur. Les personnages ne sont pas toujours ce qu’ils paraissent, ils s’enferrent dans des situations qui ne se résolvent qu’à la toute fin de la pièce, pour la plus grande joie du spectateur. C’est un plaisir toujours renouvelé d’assister aux démêlés du héros avec des méprises,  des quiproquos et des embrouillaminis qu’il a lui-même créés, qui se compliquent au fil de la pièce, pour se dénouer in extremis (magie du théâtre !) avant la tombée du rideau – tout cela bien sûr sur un rythme qui ne laisse pas au spectateur le temps de souffler.

Les personnages de Feydeau sont des personnages sans épaisseur psychologique, et sont par là-même aisément discernés par le spectateur malgré la rapidité de l’action : ces personnages de comédie sont caractérisés par quelques traits simples qui les rangent dans des catégories que l’on reconnaît au premier coup d’œil : le séducteur qui tente de se sortir des embarras où il s’est enfermé lui-même et s’englue un peu plus à chaque fois dans ses mensonges ; l’ingénue qui se laisse aisément berner ; la cocotte qui tente de se faire passer pour une dame du monde (les femmes n’ont pas le beau rôle, chez Feydeau !) ; le naïf un peu sot… Les personnages de Feydeau ne sont pas des personnages : ce sont des types. Moulineaux n’est pas un  menteur, c’est le menteur selon Feydeau, Mme Aigreville n’est pas une belle-mère, c’est la belle-mère selon Feydeau, et ainsi de suite pour tous les personnages.

Enfin, le plaisir du spectateur est porté par le texte, qui est émaillé de traits d’humour – dont certains sont, déjà dans cette pièce précoce, des pointes critiques contre la bourgeoisie de l’époque. Ainsi, lorsque la dame du monde se rend à son rendez-vous galant et affirme « Si on nous voyait, je serais bien coupable ! », la réplique suivante souligne l’hypocrisie de la dame : « Charmante morale ! »

Mais n’en disons pas davantage : à chacun d’attraper au passage les répliques comiques ou mordantes, et de s’en délecter au fil  du spectacle.

Agnès Lachkar

Les Baladins du Gabardan ont vu le jour en 2004. A la naissance de notre association, existaient deux ateliers : Théâtre et danses traditionnelles.Au fil des ans, de nouveaux ateliers se sont créés. Ace jour existent les activités suivantes : Théâtre, danses traditionnelles, danse en ligne, langue française pour étrangers, système d’échange local qui permet un échange de services sans prestation financière.

Renseignements :
Culture Loisirs Animation Nogaro, 23 avenue Daniate  : 05 62 69 02 20 / infos.clan@free.fr
Veuillez noter qu’il n’y aura pas de réservation pour ce spectacle. Les places seront à retirer le soir même.

Tarifs :
Adultes : 10 €
Adhérents et étudiants : 8 €
Gratuit pour les  moins de 18 ans

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s